Réseau NABODAT

Système national d’information pédologique

Centre de services NABODAT

Fichier de données pédologiques : des informations pouvant être actualisées et adaptées aux besoins

Bodenprofil Reckenholz brg280808 1851Le fichier de données pédologiques de Suisse - un outil d’information du Système national d’information pédologique NABODAT – contient à ce jour des données de quelque 25 000 sites. Sa dernière mise à jour (version 5) remonte à septembre 2020. Il permet depuis lors de disposer d’informations pédologiques de 239 cantons, auxquelles s’ajoutent des données de profils relevées lors de la réalisation de la carte d’aptitude des sols de la Suisse (BEK 200) et les données de monitoring de l’observatoire national des sols (NABO).

Le fichier de données pédologiques contient des informations ponctuelles sur les sols issues de cartographies, de l’exécution et de l’observation à long terme des sols. L’utilisateur peut accéder à diverses valeurs mesurées et paramètres de base des sols étudiés ; en revanche, le fichier n’intègre pas de données sur des polluants. Les données ponctuelles proviennent principalement de projets de cartographie isolés et ne sont donc pas représentatives au plan spatial.

Pour répondre au besoin croissant de connaissances sur les sols, le centre de services NABODAT veille à faire en sorte que les outils d’information, comme le fichier de données pédologiques de Suisse, soient adaptés aux besoins futurs.

La mise en place, la gestion et le développement du fichier de données pédologiques de Suisse sont assurés par le centre de services NABODAT. Les liens ci-dessous permettent d’accéder à la documentation et au formulaire de demande de la version actuelle du fichier (version 5, septembre 2020) :

Documentation version 5 (septembre 2020) - Français
Formulaire version 5 (septembre 2020) - Français
 
Documentation Version 5 (septembre 2020) -English
Request Form Version 5 (septembre 2020) - English

 
Pour obtenir des informations et des données pédologiques plus détaillées, prière de contacter directement les services cantonaux de la protection des sols.